Une main du firmament

 
Le signe de l’Heure: Une main s’étendant du ciel. Les gens qui regarderont, la verront.
(Ibn Hadjar Haythami, El Qawl el Moukhtassar fi ’alamat el Mahdi el Mountadhar, p. 53)
 

 
Le signe de l’Heure est une main s’étendant dans le ciel. Les gens s’arrêteront pour l’observer.
(El Mouttaqi el Hindi, El bourhan fi ‘alamat
el Mahdi akhir ezzaman, p. 69)
 

Le terme arabe employé pour la "main" dans les hadiths cités est "yed." En dehors du sens de la "main", le dictionnaire donne également d’autres significations telles que "le pouvoir, la puissance, la force, les moyens etc..." Il est probable que dans ces hadiths le mot employé le soit dans ce sens.

L’idée "d’un pouvoir, d’une puissance, d’une force ou d’un moyen" s’étendant du ciel et considéré comme tel par les gens pourrait ne pas sembler très raisonnable dans le contexte des temps anciens. Cependant, elle jette une lumière considérable sur des équipements tels que la télévision, l’appareil-photo et l’ordinateur, qui sont devenus des éléments indispensables de la vie moderne, comme décrit dans les hadiths. En d’autres termes, la "main" mentionnée dans ces hadiths est utilisée dans le sens de la force. Elle fait clairement référence aux images venant du ciel comme des ondes, en d’autres termes la télédiffusion.

D’autres exemples très intéressants:

 
Une voix l’appellera par son nom... et même les gens à l’est et à l’ouest l’entendront.
(Ibn Hajar Haythami, Al Qawl al-Mukhtasar fi ‘alamat al-Mahdi al-Muntazar)
 

 
Cette voix se répandra dans le monde entier, et chaque tribu l’entendra dans sa propre langue.
(El Mouttaqi el Hindi, El bourhan fi ‘alamat el Mahdi akhir ezzaman)
 

 
Une voix du ciel que chacun entendra dans sa propre langue.
(El Mouttaqi el Hindi, El bourhan fi ‘alamat el Mahdi akhir ezzaman)
 

Ce hadith mentionne une voix qui sera entendue dans le monde entier, destiné à chacun dans sa propre langue. Évidemment, ceci se rapporte à la radio, à la télévision et à de pareils moyens de communication. C’est un miracle que, 1400 ans plus tôt, le Prophète (Paix et salutations d’Allah sur lui) se soit référé à un développement qui voilà cent ans à peine n’était même pas imaginable.

Lorsque Bediuzzaman Saïd Nursi interprétait ces hadiths, il expliquait qu’ils ont miraculeusement prévu l’avènement de la radio, de la télévision et d’autres moyens de communication équivalents.


Accueil | Les signes du second avènement de Jésus | Articles
www.jesusreviendra.com
Contact

Ce site est basé sur les travaux de HARUN YAHYA        www.harunyahya.com/fr